« À mi-chemin entre la danse et le théâtre physique, mon travail s’inspire de ce qui repose déjà à l’intérieur. Au cours du processus, l’inconscient ou le sauvage sont invités à refaire surface. Mes œuvres kinesthésiques et visuelles investiguent donc la nature humaine, les souvenirs, le rythme effréné de la vie actuelle, le seuil relationnel ainsi que les notions d'identité de genre. Elles tendent vers le recueillement mais on y retrouve immanquablement la touche d’un humour absurde et surprenant. Je m’intéresse aussi aux recherches et aux performances in-situ, en relation à l’environnement urbain ou naturel. »